Programme II : nouvelles thérapies pour la prise en charge des troubles du Comportement Alimentaire

Partenariats prévus
1/ Association Groupe de Recherche sur l’Obésité et le Surpoids (G.R.O.S.).
2/ Université de Nanterre, Pr. Lucia Romo,

Objectifs principaux : Validation de techniques innovantes en Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC) ou Thérapie Neurocognitive et Comportementale (4e vague de TCC), intégrant les neurosciences cognitives dans leur modélisation (comme l’Approche BioPsychoSensorielle ou A.B.P.S. développée par le G.R.O.S. ou la TNC développée par le LPN de l’IME), versus TCC de 2e et 3e vagues, dans la prise en charge du comportement alimentaire
Objectifs secondaires : création d’outils de mesure des troubles du comportement alimentaire et validation d’outils issus du modèle ANC déjà utilisés et validés (ou en cours de validation) sur d’autres populations et dans d’autres contextes.

Résumé 
Les troubles du comportement alimentaire (TCA) représentent aujourd’hui un enjeu sociétal majeur selon l’OMS, notamment chez les jeunes adultes. En 2012, le rapport Obépi-Roche indiquait que 32% des individus de plus de 18 ans, en France, étaient en surpoids, et 15% étaient obèses. Ce phénomène s’accélère considérablement. L’obésité a des répercussions psychologiques, physiques, congénitales et relationnelles. De la même façon, si l’anorexie est moins courante, elle est aussi en nette augmentation, notamment chez les jeunes femmes. Cette pathologie psychiatrique est reconnue comme celle engendrant le taux de mortalité le plus élevé.
L’ensemble des TCA quels qu’ils soient (boulimie, anorexie, hyperphagie, obésité…) révèle dans son ensemble un enjeu socio-économique important. Face à ces troubles, la médication semble relativement décevante.
Pour rappel, les TCC sont des méthodes thérapeutiques qui ont tout d’abord été inspirées de la psychologie expérimentale. Elles ont pour objectif de proposer des outils thérapeutiques relativement standardisés en faisant une application de la compréhension des processus de pensée et du comportement.
Cette étude projette d’évaluer l’efficacité de deux nouvelles approches intégrant des connaissances issues de la biologie et des neurosciences, la Thérapie Neurocognitive et Comportementale (TNC) et l’Approche Bio-Psycho-Sensorielle (ABPS), qui semblent cliniquement prometteuses sur ces troubles.

Print Friendly, PDF & Email
Recommend
Share
Tagged in