Coopérations en cours ou récentes

Pr. A. Berthoz (Collège de France).

.
D’octobre 2017 à septembre 2018 : première étude (un an) sur un protocole d’évaluation croisée entre stratégie de replanification spatiale et positionnement grégaire (dominance/soumission).

Alain Berthoz professeur émérite au Collège de F
rance et membre de l’Académie des Sciences est une figure majeure des neurosciences cognitives contemporaines. Il a contribué par ses travaux à mettre le corps et le mouvement au centre des réflexions et expérimentations d
es neurosciences. A la tête du laboratoire de physiologie de la perception et de l’action, il a fait plusieurs découvertes importantes sur les mécanismes cérébraux, qui lui ont valu une renommée internationale.
Son œuvre témoigne de la profondeur et de la richesse de ses préoccupations puisqu’elle contient aussi bien de strictes considérations neuroscientifiques que des travaux reconnus sur l’empathie et la manière de vivre ensemble.
Pr. O. Houdé et Pr. G. Borst (LaPsyDe, Univ. Paris-Sorbonne), Pr. A. Berthoz (Collège de France), Pr. D. Cohen (APHP).
.
Depuis octobre 2018 : dans le prolongement des travaux préparatoires précédents (avec le Pr. Alain Berthoz), Alexander Castilla (IME) effectue une thèse sous la Direction Académique de :

Directeur de Thèse :

Olivier Houdé, Professeur de Psychologie, Université Paris-Descartes, USPC (Université Sorbonne-Paris-Cité, « Alliance for higher education and research » / Idex) LaPsyDÉ – Directeur de l’Unité UMR CNRS 8240,
La Sorbonne, 46 rue Saint-Jacques, 75005 Paris, France.

4 co-encadrants :

Grégoire Borst, Professeur de Psychologie du Développement et de Neurosciences Cognitives de l’Education, Université Paris Descartes – USPC LaPsyDÉ – UMR CNRS 8240
La Sorbonne, 46 rue Saint-Jacques, 75005 Paris, France

Alain Berthoz, Professeur Honoraire (Émérite) au Collège de France. Equipe associée au Centre Interdisciplinaire de Biologie du Collège de France (CIRB ) dirigé par le Pr Alain Prochiantz, Administrateur du Collège. 11 Place Marcelin Berthelot, 75231 Paris

David Cohen, Professeur en Psychiatrie, Chef de service du Service « Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent », CHU Paris-GH La Pitié Salpêtrière-Charles Foix – Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 PARIS

Jacques Fradin, Docteur en Médecine, Fondateur et Directeur Scientifique de l’Institut de Médecine Environnementale, 114 Bd Malesherbes, 75017 Paris.

Pr. Pierre Philippot (UC Louvain), Pr. Bernard Granger (AP-HP).

.
Depuis novembre 2018, Anne Claire Lafait, Psychologue clinicienne (n° ADELI 759370638) effectue une thèse en psychologie clinique :

Sujet de recherche « Apports de la Thérapie Neurocognitive et Comportementale dans la prise en charge psychothérapeutique du Trouble de la Personnalité Borderline »

Direction académique : Pr Pierre Phillipot, Université Catholique de Louvain, Laboratory for Experimental Psychopathology : LEP

En collaboration avec le Pr Bernard Granger, Directeur de l’unité de psychiatrie de l’hôpital Tarnier-Cochin (AP-HP).

Dr. M. Meunier, Equipe Imp’Act, CRNL/INSERM/CNRS

.
Partenaire chef de Projet : Marine Meunier, équipe ImpAct, Inserm – CNRS – Université Lyon 1) sur l’apprentissage en contexte social chez l’homme… et, comparativement, aussi le singe.

Le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CRNL) rassemble l’expertise multidisciplinaire de 11 équipes (350 membres issus de laboratoires de l’Inserm, du CNRS et de l’Université Lyon 1) permettant de nouvelles synergies dans l’étude du cerveau et des pathologies associées. Son but est de relier les différents niveaux de compréhension du fonctionnement du cerveau, et de développer une recherche translationnelle avec des échanges permanents entre des avancées conceptuelles fondamentales et des défis cliniques.


Programme NeuroTEACH :Les neurosciences fondamentales à l’école (développé conjointement par le C.R.N.L. et l’IME, cofinancé par la Fondation Neurodis)
Pour se former tout au long de la vie, il faut être capable d’apprendre et pour cela de mobiliser son attention. La recherche en neurosciences suggère que ces deux fonctions du cerveau sont certes très performantes par leur capacité mais présentent également des limites structurelles. Nos travaux en étudient certaines modulations, notamment le rôle de la dominance et de la soumission ou encore l’interaction avec les modes mentaux.
Intégrer dans les modalités pédagogiques ces réalités de base pour mieux les gérer, valoriser des leviers d’action innovants, pourrait avoir un impact notable sur les résultats obtenus à tous les stades de l’apprentissage humain : réduction de l’échec, du stress de l’apprenant… comme de celui de l’enseignant, aussi bien dans l’éducation générale, les formations universitaires et professionnelles initiales, que dans la formation continue proposée aux entreprises et aux particuliers…
Rectorat de Nice, Université de Nice.

Programme NEuroscol (programme européen) : Apport de l’Approche NeuroCognitive dans les apprentissages à l’école  (développé par l’Éducation Nationale et la Fondation Learn-to-Be, cofinancé par la Commission Européenne et l’Association Savoir-Être à L’École, en partenariat avec l’Université de Nice)  Appliquée à l’enseignement, l’Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC) développée par l’IME est-elle à même de faciliter le travail des enseignants, de prévenir et réduire leur propre stress, de leur apporter des outils pédagogiques plus adaptés, aussi bien pour l’apprentissage que pour la gestion des émotions et relations sociales (stress, manque de motivation, agressivité voire violence…) ?
.
Print Friendly, PDF & Email